| or Call: 250.744.4357

Tweet Me!

Thespis (1871)

Compositeur: Arthur Sullivan

Parolier:

Librettiste: W.S. Gilbert

Il s’agit de la première collaboration de Gilbert et Sullivan et a été conçue comme un divertissement de Noël pour le Gaiety Theatre de John Hollingshead où il a reçu sa première représentation, le 26 décembre 1871, et a connu 63 représentations. Bien qu'il ait souvent été décrit comme un échec, il a accueilli plus de spectateurs que les autres spectacles de Noël cette saison-là.

Généralités: Histoire, thèmes et particularités

Résumé

Les dieux de l'Olympe sont vieux et fatigués et décident de quitter le Mont Olympe et de prendre des vacances. Pendant ce temps, une troupe d'acteurs itinérants prennent leur place.

Synopsis complet

 

Historique du musical

Génèse du musical

L’imprésario et auteur John Hollingshead, le gestionnaire du Gaiety Theatre de Londres depuis 1868, avaient produit avec succès un certain nombre de burlesques et d’opérettes. Hollingshead se targuait d’avoir «gardé allumée la lampe sacrée du burlesque».
Gilbert et Sullivan connaissaient chacun le Gaiety et ses artistes. L’œuvre de Gilbert, Robert the Devil (une parodie de l'opéra Robert le Diable) avait été jouée lors de l’ouverture du théâtre le 21 décembre 1868, avec Nellie Favre dans le rôle-titre et a tenu l’affiche pendant plus de 100 soirs. Constance Loseby et Annie Tremaine (qui auront toutes deux des rôles dans Thespis) étaient également dans le casting de Robert the Devil, et Arthur Sullivan était lui dans le public de cette prestigieuse soirée d'ouverture comme l'un des invités de Hollingshead. Cela fut un grand succès, «reçu par une tempête d'applaudissements». Avec moins de succès, Gilbert avait également écrit une pièce de théâtre en 1869, «An Old Score». Hollingshead dira plus tard que la pièce était «trop vraie que nature». Fin septembre ou début octobre 1871, les programmes du Gaiety Theatre annoncèrent que «The Christmas Operatic Extravaganza serait écrite par Gilbert, avec une musique originale par Arthur Sullivan». Il y aurait un rôle majeur pour le comédien populaire J. L. Toole, ainsi que pour Farren, star du burlesque.
Quand et comment le duo Gilbert et Sullivan en est venu à collaborer sur Thespis est incertain. Gilbert était un choix logique. Il avait créé sept opéras et pièces cette année-là sans parler d’une douzaine de burlesques, farces et extravaganzas, il était bien connu dans le monde théâtral de Londres comme un important auteur dramatique comique. Sullivan, lui à cette époque, était principalement connu pour sa musique sérieuse. Cette année-là, il avait composé la cantate «On Shore and Sea», des musiques de scène pour «The Merchant of Venice» de Shakespeare et de nombreux hymnes, dont «Onward, Christian Soldiers». Il n'avait que deux opéras-comiques à son crédit, «Cox et Box» (1866) et «The Contrabandista» (1867), mais ce dernier datait déjà de plus de quatre ans et avait été un échec. En septembre 1871, Sullivan avait été engagé comme chef d’orchestre au The Royal National Opera, mais ce fut une catastrophe et il se retrouvait sans emploi. L'offre de Hollingshead d'un rôle à son frère, Fred Sullivan, l’a sans doute encouragé à composer la musique de Thespis.
Cette production a suscité beaucoup d'intérêt et de spéculation. Ironiquement, la première représentation du modeste Thespis, première collaboration de Gilbert et Sullivan, sera jouée devant une audience bien plus grande que lors des premières londoniennes des 13 autres œuvres qui allaient suivre, car le Gaiety Theatre était le plus grand des cinq théâtres de Londres dans lequel le duo allait travailler.

 

Détails

Textes disponibles on-line

Aucun livret ou texte de chanson disponibles pour le moment

Pour en savoir plus

Aucun dossier informatif complémentaire concernant Thespis.

 

Versions du musical

Versions majeures de Thespis

Mais aussi, quelques versions régionales ou mineures, ... de Thespis

 

Multimedia on-line

Vidéos on-line

 Pas encore de video disponible pour ce spectacle

 

Principaux CD du musical



Liste détaillée des principaux CD