Biographie

Elisabeth

07. Inlassable mouette

La nouvelle position d'Elisabeth a pour effet de distendre un peu plus les liens qui l'unissent à l'Autriche, et surtout à cette cour impériale qu'elle déteste. Elle s'entoure de dames de compagnie uniquement hongroises, parmi lesquelles Marie Festetics, et Ida Ferenczy. L'impératrice passe de plus en plus de temps à l'étranger en particulier à Gödollo, et ne rentre à Vienne qu'en de rares occasions. Elle se surnomme elle-même "la mouette des mers".

Elle confie un jour à son fils Rodolphe que si elle devait s'établir au même endroit pour le restant de ses jours "le séjour dans un paradis même lui paraîtrait l'enfer". A travers ses évasions, c'est en réalité son époux qu'elle fuit, et cette relation conjugale dont elle ne veut plus et qui l'étouffe..

Au fil des années, les époux ne se retrouvent que rarement. Francois-Joseph en souffre, et Elisabeth, qui culpabilise de ses absences répétées, pousse son époux dans les bras d'une actrice réputée du nom de Katherine Shratt. Francois-joseph trouvera auprès de "l'amie" - c'est ainsi que le couple impérial nomme Mme Shratt dans ses lettres - l'équilibre conjugual qu'il avait perdu.